SCIURIDAE

SCIURIDAE

Site des SCIURIDAE, Guilde Riftienne, serveur Tempête.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le Chamane, généralités et historique

Aller en bas 
AuteurMessage
Argonax
Admin
Argonax

Messages : 129
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 41
Localisation : Sélestat

Le Chamane, généralités et historique Empty
MessageSujet: Le Chamane, généralités et historique   Le Chamane, généralités et historique Icon_minitimeSam 25 Juin - 13:37



Le Chamane lie littéralement la puissance du froid polaire à son âme et à son corps. Cette force sert bien évidemment ses attaques, qui font de lui un combattant hors pair en mêlée, mais aussi sa défense, grâce à des protections et des soins efficaces.

Points forts

Le Chamane frappe vite et fort, tel un puissant vent hivernal. Il est très rapide pour engager le combat en mêlée et porte des coups puissants grâce à ses muscles et à sa magie.

Points faibles

Contrairement aux autres Clercs, le Chamane ne peut ni renforcer les défenses ni soigner les blessures graves. Il rencontrera beaucoup de difficultés contre les adversaires dotés d'une défense puissante ou contre ceux qui arriveront à le tenir à distance.

Historique des Chamanes

Sa barbe avait beau avoir pris la couleur et la consistance de la neige, Ekkehard demeurait une véritable force de la nature. Ce fut le dernier du clan Valnir à résister lorsque la Légion de la Tempête balaya le Pic du Pin de fer. Sa massue fit des ravages dans les rangs des sbires de Crucia, mais ils parvinrent finalement à capturer le colosse. Le commandant de la Légion de la Tempête creva alors les yeux d'Ekkehard avec un tisonnier chauffé à blanc devant tous ses compagnons capturés. Il fut enchaîné aux autres prisonniers et on leur fit prendre le chemin de la chambre de Crucia pour y être assimilés.

Durant le trajet vers leur destin, et malgré sa cécité, Ekkehard loua la force de Thedeor, le dieu des tempêtes et de la justice. Une nuit, le commandant fit sortir Ekkehard du rang pour le punir de sa persévérance à entretenir cette ferveur dans la tribu. Sauvagement torturé et dépouillé de presque toutes ses fourrures, cet homme du nord autrefois invincible, fut laissé pour mort dans la neige.

Nul ne sait comment Ekkehard trouva la force de reprendre la route et de suivre les traces laissées par le cortège. Les membres engourdis par le froid et ses forces prêtes à l'abandonner, il parvint à crier : « Thedeor ! Venge mon peuple ! Donne-moi ta force et j'écraserai les hordes dégénérées de Crucia ! »

Le froid s'empara de ses membres, comme si de l'eau glaciale s'était mise à couler dans ses veines. Pourtant, Ekkehard se sentait bien. La douleur disparue, il sentit les vents autour de lui le guider à travers les ténèbres jusqu'au lieu où le convoi d'esclaves avait fait étape.

Aussi silencieux qu'un lion en chasse, Ekkehard se dirigea droit vers le chariot contenant les armes arrachées aux Valnirs. À peine avait-il empoigné sa fidèle massue qu'un torrent d'énergie jaillit de ses doigts. La colère de Thedeor fit vibrer son arme.

Aveugle, mais fort de cette nouvelle énergie, Ekkehard se guida à l'oreille. Se glissant sans bruit vers les prisonniers, Ekkehard entendit les gardes tourner en dérision ses camarades dépouillés et canalisa toute sa fureur sur ces rires. Il chargea en hurlant et défonça le crâne du premier garde. Un éclair généré par ce coup fatal foudroya le deuxième.

Ekkehard s'était préparé à l'attaque du troisième garde, il invoqua donc une rafale de glace et de neige qui retira toute visibilité à son ennemie. Ekkehard la frappa avec une telle violence qu'elle fut projetée en arrière avant de s'écraser sur la paroi de la montagne dans un fracas d'horreur. La neige arrêta de tomber et les prisonniers, surpris, purent enfin voir la silhouette d'Ekkehard se dessiner. Il brandit sa massue bien haut et cria : « Rendez grâce à Thedeor ! »

La Légion de la Tempête succomba rapidement aux assauts des Valnirs libérés. Le commandant de la Légion implora Ekkehard de leur laisser la vie sauve. Il leva sa massue et deux éclairs jaillirent et allèrent brûler les yeux du commandant, laissé seul et aveugle au milieu d'une étendue de glace. « Voyons si Crucia te viendra en aide comme Thedeor l'a fait pour moi ! », lança Ekkehard. Après cet épisode, les Chamanes des tribus du nord repoussèrent la Tempête Sanglante avec le froid mordant et la fureur du ciel.

Revenir en haut Aller en bas
https://sciuridae.forumgaming.fr
 
Le Chamane, généralités et historique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans
» Wargame historique : DBA
» Le 28mm historique !! maintenant c'est du plastique !!
» Historique, objet et esprit de ce forum
» règle historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCIURIDAE :: LES CLASSES :: CLERC :: Chamane-
Sauter vers: