SCIURIDAE

SCIURIDAE

Site des SCIURIDAE, Guilde Riftienne, serveur Tempête.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le Tempestaire, généralités et historique

Aller en bas 
AuteurMessage
Argonax
Admin
Argonax

Messages : 129
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 41
Localisation : Sélestat

Le Tempestaire, généralités et historique Empty
MessageSujet: Le Tempestaire, généralités et historique   Le Tempestaire, généralités et historique Icon_minitimeDim 26 Juin - 12:47


Les Tempestaires sont des Mages canalisant la fureur primaire des vents et de l’eau pour dominer le champ de bataille, glaçant leurs ennemis jusqu’aux os ou faisant cesser de battre leurs cœurs sous la puissance de l’éclair.

Points forts

Le Tempestaire cumule la puissante magie de l’Eau et celle des Vents. Ses sorts atteignent ainsi un degré de dévastation bien supérieur à celui qu’offre la maîtrise d’un unique élément.

Points faibles

Tout comme une tempête ne saurait naître sans le concours du vent ou de la pluie, le Tempestaire couple ses sorts pour obtenir une force dévastatrice inégalable. Cette puissance requiert néanmoins une grande focalisation. Ils sont donc plus vulnérables que les autres Mages aux adversaires sachant interrompre leur concentration.

Historique des Tempestaires

On raconte que la Tempestaire Amunet pouvait stopper le cœur d’un homme d’un simple effleurement électrisé de ses doigts. Mais avant qu’elle ne rejoigne Thorvin Durmarteau dans sa croisade pour emprisonner Vertécaille, Amunet était connue sous le nom de Sorcière aux Tempêtes des Marches d’Émeraude. Et sans l’intervention du Justicier, elle aurait fini sur le bûcher réservé aux hérétiques des cultes draconiques.

Dans les riches terres cultivées des Marches, la compagnie de Thorvin tomba sur une région malmenée par de rudes orages, au sol constamment gelé, aux champs secs et couverts de givre. La colère des gens des Marches s’était tournée contre une femme eth, Amunet, que la peau tannée et la chevelure blanche évoquant des fils d’argent effrayaient. Les croisés la trouvèrent ligotée à un poteau sur la place du village de Havre de Smith, encerclée de villageois agités et brandissant des torches. Thorvin invoqua sa fonction de porteur du jugement divin, et demanda à rencontrer la condamnée.

« Possèdes-tu les pouvoirs qu’ils t’attribuent ? », lui demanda-t-il.

« Oui », répondit Amunet sans trahir la moindre émotion.

« Est tu la cause des grands froids ? »

« Ils sont mon œuvre », répondit la sorcière.

« Pourquoi ? »

Un sourire se forma sur ses lèvres : « Enfin quelqu’un qui s’en soucie. »

Tandis que ses hommes maintenaient les villageois à distance, Thorvin défit les liens d’Amunet. Elle mena la compagnie au cœur des Marches, là où le froid congelait les jeunes pousses. Le Rôdeur elfe Durnes fronça les narines en découvrant la corruption planaire qui souillait les plantes. La sorcière expliqua alors qu’elle avait découvert les serviteurs de Vertécaille plantant des pousses issues du Plan de la Vie et qu’elle avait fait appel à la tempête pour en prévenir la floraison.

Ensemble, ils tendirent une embuscade aux méprisables sbires du Primordial. La terrible pluie cessa et le froid recula lorsqu’Amunet dissipa le sort dont elle avait affligé la région, puis la compagnie de Thorvin se dissimula dans le champ. Lorsque la nuit vint, les cultistes humains se répandirent au travers des landes pour planter leurs graines corrompues.

Amunet surprit les croisés de Thorvin en commandant soudainement aux éléments par sa magie. Elle s’écarta de l’affrontement, se protégeant par de puissantes bourrasques qui envoyaient voler les cultistes comme des poupées de chiffon. Le froid encercla les adorateurs, plongeant par son étreinte glacée certains d’entre eux dans une catatonie hypothermique. Les éclairs zébrèrent le ciel, foudroyant les cibles isolées et sautant d'une cible à l'autre, ou frappant les groupes de cultistes qui couraient comme des brebis apeurées. Si chaque croisé abattit de nombreux cultistes, Amunet les surpassa de loin dans le score final.

Lorsque tout fut fini, ils découvrirent parmi les corps des misérables un membre de quasiment toutes les familles du village. Dégoûtée, Amunet décida qu’il était temps pour elle de quitter les Marches. Thorvin lui offrit une place dans sa compagnie, le légendaire groupe destiné à jeter à bas le vorace Vertécaille.

Revenir en haut Aller en bas
https://sciuridae.forumgaming.fr
 
Le Tempestaire, généralités et historique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans
» Wargame historique : DBA
» Le 28mm historique !! maintenant c'est du plastique !!
» Historique, objet et esprit de ce forum
» règle historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCIURIDAE :: LES CLASSES :: MAGE :: Tempestaire-
Sauter vers: